Construction de Piscine et aménagement paysager au Pays Basque

Les piscines Castagnet :
Une construction de qualité, un savoir-faire pluriel, zéro sous-traitant

Réputée pour son professionnalisme, l’entreprise de maçonnerie Castagnet a très tôt fait le choix de construire des piscines intégralement, sans passer par des sous-traitants. Cette volonté de maîtrise du chantier, de bout en bout, s’est traduite sur le terrain par des formations, des partenariats et la mise en place d’un process de travail rigoureux.

Aujourd’hui, lorsque l’entreprise d’Ascain s’engage à réaliser votre piscine, c’est avec l’assurance de vous proposer un ouvrage esthétique, personnalisé et respectant les valeurs de la construction artisanale.

Piscine traditionnelle, piscine à débordement ou à miroir, couloirs de nage :
quelle que soit la forme de votre bassin, sa réalisation doit répondre
à plusieurs exigences techniques et règlementaires.

La conception des plans de votre piscine haut de gamme

L’engagement de l’entreprise Castagnet débute dès la conception des plans de votre piscine : une étape clé, car ce type de projet est bien souvent conditionné par la nature du terrain.

plan-piscine plan-piscine-2

Par exemple, la piscine à débordement est plus adaptée aux terrains en pente où elle va initier une véritable mise en scène du paysage environnant.

Aux côtés d’un géomètre et d’un architecte, l’équipe Castagnet étudie en détail :

  • le profil de votre terrain ;
  • l’emplacement du bassin par rapport aux limites de propriété ;
  • l’emprise au sol et la profondeur du bassin ;
  • si souhaité, l’emplacement et les dimensions des aménagements dédiés (abri de piscine, local technique, douche, terrasse, loggia, etc.).

L’étude technique de la structure de votre piscine en Pays basque

La piscine est un ouvrage particulier. Qu’elle soit préfabriquée ou construite en béton armé, elle requiert une extrême vigilance à chaque étape de sa construction.

  • Dans le cas d’une piscine préfabriquée, il est primordial de bien préparer le terrain pour l’implantation, l’installation et les raccordements. Les éléments structurels sur lesquels vient s’appuyer l’ouvrage doivent être recensés et étudiés en fonction des dimensions de la piscine, du terrain et de la zone sismique du projet (normes parasismiques en vigueur Eurocode 8).
  • Dans le cas d’une piscine en béton armé, le principe est le même. L’armature nécessaire doit pouvoir répondre à l’importante pression exercée par l’eau. La moindre malfaçon ou erreur dans la mise en œuvre peut avoir des conséquences irrémédiables…

etude-structure-piscine

L’implication de Richard Castagnet ne s’arrête pas à la mise en eau de votre piscine, mais s’inscrit dans la durée. Si vous le souhaitez, ce professionnel qualifié vous accompagne également pour :

  • les aménagements paysagers (terrasse, allée piétonne et carrossable, rocailles, etc.) ;
  • la mise en place des systèmes de filtration ;
  • l’installation de l’éclairage, d’une lame d’eau, etc. ;
  • l’entretien mensuel de la piscine ;
  • le suivi technique : garantie décennale, possibilité de dommage ouvrage, caution personnelle (le statut juridique Affaire Personnelle Artisan engage sur les biens personnels et non uniquement à hauteur du capital de l’entreprise).

L’entreprise Castagnet suit à la lettre les recommandations de l’ingénieur et exécute l’ouvrage pas à pas. La prise quotidienne de photos permet d’immortaliser chaque aspect du chantier et de proposer un suivi réactif au client.

Construire une piscine en Pays Basque : les règles à connaître

Les autorisations administratives

Si un permis de construire est nécessaire, il sera obligatoire de présenter au minimum les huit pièces nommées PCMI1 à PCMI8 répertoriées sur le bordereau de dépôt intégré dans le formulaire.
Comme pour toute construction, le dossier de permis de construire doit être déposé en 4 exemplaires à la mairie, les trois premières pièces devant être fournies à cinq exemplaires supplémentaires.

Pour une déclaration préalable, le dossier pourra être plus allégé. En plus du plan de situation obligatoire (DP1), le dossier devra comporter un plan de masse (DP2) et une coupe sur le terrain (DP3) si la construction de la piscine le modifie (c’est le cas d’une piscine enterrée).

Les autres pièces seront nécessaires selon le projet. Les façades (DP4) seront présentées dans le cadre d’une piscine couverte modifiant ainsi les façades existantes. La DP5 ne sera pas fournie si la DP4 est suffisante.

Enfin, les documents graphiques (DP6) et photos (DP7 et DP8) seront obligatoires uniquement si la construction est visible depuis l’espace public. Il sera donc souvent plus simple de réaliser un dossier de déclaration préalable qu’un permis de construire qui reste complet, même pour une piscine.

Enfin, les délais d’instruction seront les mêmes que pour n’importe quelle construction, à savoir deux mois pour un permis de construire et un mois pour une déclaration préalable, et les projets seront soumis à recours des tiers durant deux mois à compter de la date d’affichage de l’autorisation sur le terrain.

La sécurité de votre piscine

En France, les propriétaires de piscine doivent obligatoirement installer un des 4 équipements suivants :

Barrière de protection

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon :

  • à empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans sans l’aide d’un adulte ;
  • à résister aux actions d’un enfant de moins de 5 ans, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l’accès au bassin ;
  • et à ne pas provoquer de blessure.

Couverture de sécurité (bâche)

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon :

  • à empêcher l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans ;
  • à résister au franchissement d’une personne adulte ;
  • et à ne pas provoquer de blessure.

Abri (structure de type véranda recouvrant intégralement le bassin)

Il doit être réalisé, construit ou installé de façon :

  • à ce que le bassin soit inaccessible à un enfant de moins de 5 ans, lorsque l’abri est fermé,
  • et à ne pas provoquer de blessure.

Alarme

Elle doit être réalisée, construite ou installée de façon :

  • à ce que toutes les commandes d’activation et de désactivation ne puissent pas être utilisées par un enfant de moins de 5 ans ;
  • Les systèmes de détection doivent pouvoir détecter tout franchissement du bassin par un enfant de moins de 5 ans et déclencher un dispositif d’alerte constitué d’une sirène ;
  • Cette dernière ne doit pas pouvoir se déclencher de manière intempestive.
dac2cee7c81e4cad9ca77b2b63788248tttt